Le marché immobilier en 2016 3


L’actualité du marché de l’immobilier – 2016

Vous avez un projet immobilier, mais vous ne savez pas si c’est le bon moment pour le réaliser ?

La Maison du Prêt Immobilier suit pour vous l’évolution du marché, Lionel FOURTIER vous présente en vidéo l’actualité du marché immobilier en 2016.

Voir le barème des taux actuels : les taux du moment

Quelle est l’évolution du marché de l’immobilier ces dernières années ?

Pour commencer faisons un point sur le marché de l’immobilier en 2015. Entre 2014 et 2015 les transactions immobilières ont augmenté de +10%, cet effet est certainement dû à un gain de confiance de la part des acquéreurs. Cependant le nombre de transactions reste très irrégulier et périodique; sur le long terme ce chiffre est beaucoup plus faible qu’il a pu l’être en 2010.

En 2015 les acquisitions ont légèrement augmenté par rapport à 2014, mais sur les 10 dernières années une baisse d’environ 30% de transactions totales a été constatée. Cette variation est le résultat de l’augmentation des charges, du contexte économique peu favorable, et la peur de perdre son emploi, ainsi que le manque de visibilité économique.

Sur les 3 dernières années l’immobilier à peu baissé, la chute prévisionnelle calculée par les agence de notation de 30% sur les prix de l’ancien a eu lieu uniquement en province dans les zones d’activités peu denses, tandis qu’en Île-de-France, Nantes, et Bordeaux l’immobilier est resté très actif, les prix ont peu ou pas baissés. En local, à Massy et Antony nous observons que seuls les prix des appartements de 1970 ont baissé.

Est-ce le bon moment pour acheter ?

Aujourd’hui, le client est gagnant à acheter car les taux des prêts immobiliers sont au plus bas, il peut acheter une maison plus grande, plus chère, avec un crédit moins coûteux. Finalement il n’est pas nécessaire de réaliser un gros investissement pour devenir propriétaire.

A cela vient s’ajouter une baisse de 10% des prix, les clients peuvent donc gagner 25 000 euros à 35 000 euros de plus d’enveloppe budgétaire du fait de la baisse conjuguée.

La tendance est-elle favorable aux primo-accédants ou aux personnes déjà propriétaires ?

En Île-de-France il y a moins de primo-accédants car les prix sont élevés pour les jeunes acquéreurs. Seuls les couples à 4000 euros de salaire moyen peuvent acheter sans trop de difficultés financières.

Le prêt à taux zéro et le prêt sans apport n’ont pas permis de relancer l’accès au primo-accédants puisque les banques ont tendance à durcir leurs normes concernant ces deux types de prêt. La réticence des banques à délivrer le prêt sans apport vient du fait qu’il est lié aux variations du marché, la chute prévisionnelle de -30% de l’immobilier présentait un risque important.

Actuellement les banques apportent un peu plus de souplesse sur le PTZ et le financement total car les prix n’ont pas autant baissé que prévu, mais elles réalisent toujours peu de financement à 110%.

Quelles sont les prévisions du marché en 2016 ?

Entre 2000 et 2006 le marché de l’immobilier a connu une période exceptionnelle, l’immobilier a doublé sa valeur. Depuis le marché se tasse mais il reste le meilleur placement sur long terme pour les français.

Aujourd’hui, l’effet de crise financière s’est atténué depuis 2012, il y a donc un certain regain de confiance de la part des investisseurs, et une petite augmentation du nombre d’acquisitions. Acheter sa maison reste l’investissement préféré des français.

L’année 2016 s’inscrit dans la continuité de 2015, avec une même tendance d’augmentation de 10% sur une partie de la population, soit 20% des français qui peuvent acheter en Île-de-France. L’immobilier est davantage valorisé et les clients ont à nouveau le moral.

Des taux toujours en baisse, c’est le moment de concrétiser vos projets immobiliers !

C’est le moment d’acheter car les taux sont bas et les prix faibles ! Bien que les opérations de rachat de crédit soient en baisse, les français achètent davantage. En effet, les deux tiers des clients ont déjà renégocié leur prêt, mais l’augmentation des acquisitions compense la diminution des rachats, il y a donc un certain équilibre instauré.

Pour finir, nous prévoyons une croissance certainement amplifiée si les indicateurs économiques s’améliorent, dont la baisse du chômage.

La Maison du Prêt Immobilier vous le confirme, l’année 2016 est vraiment très favorable pour réaliser l’achat de votre maison, que ce soit une résidence principale, secondaire ou locative.

 

Le marché immobilier en 2016


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires sur “Le marché immobilier en 2016

  • Site web

    La reprise du marche immobilier devrait s’intensifier et les ventes pourraient atteindre des niveaux inconnus depuis plus de 10 ans, selon le Credit Foncier. Mais les prix devraient continuer a legerement baisser.

  • https://rxp-france.com

    Ce n’est qu’aujourd’hui que nous prenons la mesure de l’impact des attentats de novembre 2015 sur le marche immobilier parisien. Les biens mis en vente en octobre et en novembre 2015 avaient pati d’une baisse temporaire mais forte de la demande immobiliere. Les candidats a l’achat avaient alors fait beaucoup moins de visites dans les premieres semaines de mise en vente, souvent cruciales. Au final, les delais de vente sur ces biens se sont allonges de plus d’un mois et la proportion de ventes reussies a ete plus faible que la normale.